Assainissement suite

Publié le par NDIOUCK

L'acces à l'eau doit être consiédé comme un droit, tout comme bénéficier d'un assainissement convenable

Selon les estimations de l'OMS:

        2.4 milliards de personnes ne bénéficient pas d’un assainissement suffisant

        1,1 milliard de personnes ne bénéficient même pas d’un approvisionnement minimum en eau

 

Ces chiffres sont restés identiques en 1999 et 2000.

Il appert  de ce qui vient d'être noté que l'amélioration de l’approvisionnement en eau et l’assainissement est fondamental pour briser le cercle vicieux de la pauvreté, améliorer la santé et promouvoir le développement économique et social.

A noter aussi que:

        3,4 millions de personnes, essentiellement des enfants, meurent chaque année de maladies d’origine hydrique

         Les maladies diarrhéiques, et notamment le choléra, causent 2,2 millions de décès par an.

 

 Ces maladies ne sont pas prêtes à reculer tant que le manque d'hygiène, la mauvaise gestion des eaux usée, ou l'absence d'assainissement convenable persistent.

 

 

 

Il existe plusieurs solutions au problème d’assainissement :

        approche technologiques en constante évolution

        Solutions classiques (traitement et élimination)

        Solutions écologiques

        Solutions innovantes : recyclage (philosophie ECOSAN; j'ai travaillé avec l'ingénieur Baldé sur ce projet. J'exposerai ici les résultats obtenus)

 

 

 

 

 

 

Les approches de solution en terme d’assainissement visent:

        Réduction de l’impact environnemental des déchets

        Réduction de la pauvreté

        Réduction des maladies à transmission hydrique

        Mise à disposition d’eau de qualité

Publié dans Environnement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article